avion
Présentation
Le vol à voile
en Algérie
1862-1962
L'aviation légère
en Algérie
1909-1939
L'aviation légère
en Algérie
1945-1962
fleche L'ALAT en AFN
Historique
Liens Renseignements
   

 

Superbe ouvrage de 200 pages, format 210/297mm, imprimé dans un élégant caractère sur un très beau papier couché demi-mat de 135 grammes. Reliure pleine toile rouge marquée d'argent à chaud.
Parution: Novembre 1997
250 photos et illustrations, 10 cartes
Prix:
30 Euros + 5 Euros de port

Auto-édition: Pierre JARRIGE
Saint-Ferréol
31250 Revel
Tél: 05 61 83 40 47
Fax: 05 62 18 94 46
www.aviation-algerie.com
ISBN: 2-9506620-1-3

LE VOL A VOILE EN ALGERIE (1862-1962)

L'Algérie, avec ses Atlas élevés, ses Hauts-Plateaux ensoleillés ou balayés par les perturbations, ses côtes frappées par le vent de la mer et ses régions présahariennes arides, présente tous les contrastes géographiques et climatiques favorables au vol à voile sous toutes ses formes.

Les rêveurs et les scientifiques ont, depuis longtemps, remarqué les orbes des grands rapaces au vol sans battement qui, des journées entières, survolent le paysage en permettant à l'observateur les spéculations les plus folles ou les expérimentations les plus rigoureuses. Dès 1862 pour Louis Mouillard, un peu plus tard pour les autres grands théoriciens du vol à voile tels que Jean Bretonnière, Clément Ader et Julien Serviès, l'Algérie est le champ expérimental par excellence. En 1935, à la suite de Joseph Thoret, Eric Nessler, technicien et champion surdoué, y réalise des prouesses et découvre des sites exceptionnels.

En 1936, André Costa, pilote éprouvé, homme d'action et homme de terrain, réalise, à Mostaganem, les premières performances, entraînant a sa suite les bâtisseurs du vol à voile : Lucien Saucède, Jean-Baptiste Cometti, Henri Carbonel, Pierre Laffargue ou Daniel Robert-Bancharelle qui savent plaider la cause, aménager l'infrastucture et développer l'activité depuis l'Oranie juqu'au Constantinois, dans les Centres aux dimensions nationales de Canastel, Djebel-Diss et Djebel-Oum-Settas, alors que de nombreux aéro-clubs s'activent à motiver les jeunes, et les moins jeunes.

Pendant et après la guerre qui voit se replier sur les terrains de vol à voile les plus grands pilotes militaires attendant impatiemment de reprendre le combat aux côtés des Alliés, une pléiade de moniteurs de qualité et de vélivoles compétents se dépense sans relâche.

L'isolement pendant la guerre entraîne la construction en série, par l'usine Caudron de Boufarik, des planeurs Avia 152a, Avia 40p et C 800, afin de satisfaire une demande pressante. A partir de 1952, la construction ou l'assemblage des Ailes Volantes et des Javelot et, surtout, la conception et la construction des Dacal, rendues possibles grâce à l'action de François Foguès, directeur de l'Aviation civile, et de Charles Rudel, directeur du Service de l'aviation légère et sportive en Algérie, témoignent de la vitalité du vol à voile.

Charles Rudel, qui nous a quitté en décembre 1996, initiateur et rédacteur de ce livre qui retrace dans tous les détails, avec une précision rigoureuse et une iconographie exceptionnelle, l'histoire du vol à voile en Algérie, n'a malheureusement pas eu le plaisir d'en voir la parution.

 

SOMMAIRE

AVANT-PROPOS

1-LES PRECURSEURS
Louis Mouillard
Clément Ader
Julien Serviès

2 - LE CONCOURS DE BISKRA
Les concours expérimentaux
Joseph Thoret
L'organisation
Les pilotes et leurs planeurs
Le déroulement
Conclusion

3 - LES STRUCTURES DU VOL A VOILE
De 1919 à 1939
Les Sports aériens en Afrique du Nord (1941-1949)
Le Service de l'aviation légère et sportive en Algérie

4 - L'ALGEROIS
Les premières tentatives (1930-1939)
Le Centre d'Hussein-Dey, (1942)
Le Centre de Blida (1941)
Le Centre de Fort-de-L'Eau (1944-1948)
Le Centre interclub de Blida (1950)
La fin d'André Costa
Conclusion

5 - CONSTANTINE: LE DJEBEL-OUM-SETTAS
L'activité avant la Guerre (1932-1939)
Création du Centre du Djebel-Oum-Settas (1941)
Progression des performances (1943-1948)
Le Centre atteint un niveau élevé (1949-1955)
Fermeture et reprise (1956-1960)
1961 : Inauguration en mars et cessatipn d'activité

6 - MASCARA: LE DJEBEL-KALLEL
Avant la guerre : Les frères Jamme
Tentatives en 1941
Le Centre du Djebel-Kallel en 1942
Le Centre s'organise (1943-1946)
L'activité se décentralise à Thiersville (1947-1948)
En 1948 : La fin

7 - MOSTAGANEM: LE DJEBEL-DISS
Avant la Guerre : Création du Centre
De l'Armisitice au Débarquement (1941-1942)
Développement de l'activité (1943)
Poursuite de l'activité soutenue et évolution
Effritement et cessation de l'activité (1948-1955)
Le brevet C de Pierre Laffargue

8 - ORAN : CANASTEL
Les tentatives avant la Guerre
Début du vol sans moteur à La Sénia (1942)
Création du Centre de Canastel (1944-1947)
Aménagement et progression (1948-1953)
Vols d'onde et prospection à El-Aouedj
Développement de l'activité et records en onde
Extension à Xin-Témouchent et à Relizane

9 - LES ACTIVITES EPHEMERES
Bône (l 942 et 1956-196 1)
Bougie (1942)
Orléansville (1930-1932)
Relizane (1942 et 1961)
Sétif (1933)
Sidi-Bel-Abbès (1932 et 1942)

10 - LA PROSPECTION DE 1948
Génèse de l'opération
La zone à prospecter
Les préparatifs
La prospection en vol
Conclusion
Une belle performance : De Géryville à Sétif

11 - LA CONSTRUCTION DES PLANEURS
Généralités
Génèse des Dacal
Le Dacal 105
Le Dacal 106
Considérations diverses
L'utilisations de la flotte Dacal 105/106
Conclusion
Registre aéronautique

REMERCIEMENTS
CREDIT DES ILLUSTRATIONS
BIBLIOGRAPHIE


Bulletin de commande
(à imprimer ou recopier)



Nom:................................


Prénom:............................


Adresse:...........................

Dédicace sur demande à M............................

Commande........ exemplaire(s) à 30€ l'un, plus 5€ de participation aux frais de ports, soit un total de.......€

Ci-joint, chèque bancaire ou postal à l'ordre de Pierre JARRIGE
(à envoyer à
Saint-Ferréol, 31250 REVEL)


Haut de page
Page d'accueil